Comment se déroule une séance d 'EMDR ?

 

Dans un processus évolutif.

Le consultant est guidé par un protocole précis mais demeure toujours acteur de sa guérison.

 

Qu’il s’agisse d’un mal-être passager ou d’un trauma profondément ancré, il est nécessaire, dans un premier temps, que le consultant et le thérapeute établissent une relation de confiance pour garantir l’efficacité de la méthode EMDR qui est indéniable.

 

Pendant ces premiers échanges, l’objectif est d’identifier clairement une problématique dans le présent, d'identifier les souvenirs agrégés et de se projeter dans le futur.

 

C’est le point de départ indispensable au retraitement par l’EMDR, également associée à des apprentissages de techniques ressources (pendant et entre chaque séance) afin d’atténuer ou de réguler la charge émotionnelle passée ou présente.

 

Le thérapeute va ensuite traiter les traumas.

Dans un premier temps, le praticien demande au consultant de se reconnecter au souvenir, de décrire les sensations perturbantes, les émotions, etc.… en lien avec cette situation.

Dans un deuxième temps, il pratique une série de mouvements des doigts bilatéraux et rapides que le consultant suit du regard.

Entre chaque série, le consultant est invité à exprimer ce qui lui vient à l’esprit sans réfléchir jusqu’à ce que le souvenir douloureux du trauma se transforme.

Enfin, dans un troisième temps, et toujours accompagné par ces mouvements des yeux vifs et rythmés, le consultant va créer peu à peu une version plus pacifiée et positive de l’évènement selon sa personnalité, ses ressources, sa culture.

 

Et cette fois, le nouveau scénario emprunte les arcanes naturels du cerveau et réencode le souvenir dans les bons réseaux de la mémoire.

 

Aucun effort particulier n’est nécessaire. C’est grâce à cette mécanique très puissante que le cerveau retraite l’information correctement à l’image d’un métronome qui se recalerait sur le bon tempo.

 

 

En général, une séance dure entre une heure et une heure trente.

 

Dans mon cabinet, je ne reçois que des adultes.